La polémique du jour

19:12



Ou comment Laurent Lafitte a failli devenir un héros international, et puis en fait non.





Mercredi avait lieu la cérémonie d'ouverture du festival de Cannes avec en projection le dernier Woody Allen, Cafe Society. La cérémonie s'annonçait ennuyeuse au possible, comme toutes les cérémonies d'ouverture de Cannes. Laurent Lafitte animait la soirée, personne ne riait, le malaise s'installait doucement.

Quand soudain ! La vanne qu'on n'avait pas vue venir arriva sur son cheval au galop pour tout dégommer sur son passage telle Beyoncé qui déglingue des voitures !


OOOoooooooOOoooh fit le public !


Et toute la rangée autour de Woody Allen sortit sa plus belle poker face.


D'un coup d'un seul, Laurent Lafitte venait de descendre Roman Polanski et Woody Allen, accusé d'attouchement par Mia et Ronan Farrow depuis plusieurs années. Le matin même, Ronan Farrow avait publié une tribune accusant les médias de protéger le réalisateur en occultant constamment cette affaire, pour ne parler que de ses films. Tout semblait parfaitement à propos, Laurent Lafitte était devenu notre nouveau leader pour un monde plus juste ! Jusqu'à ce qu'il fasse marche arrière à la vitesse de la lumière pour dire que non ! Cette blague n'avait rien à voir avec Woody Allen ! D'ailleurs il n'avait JAMAIS entendu parler de cette histoire, ohlala voyons ! Cette blague, c'était sur le puritanisme des américains, ces gens tout coincés si prompts à accuser de viol de pauvres innocents qui sont obligés de partir vivre en Europe.

Emmanuelle Seigner, a qui on n'avait rien demandé, a réagi sur la référence Polanski après la cérémonie avec toute la grâce et la délicatesse propre à la famille Seigner, en publiant un instagram : "Pathetique Laurent Lafitte #grosblaireau". Merci Emmanuelle.

Woody Allen, lui, n'en avait rien à secouer. L'information principale retenue par les médias français : Woody Allen a trouvé la cérémonie trop longue. Et comme il fallait bien parler de "la blague", bon bah, oui, il s'en fout. Mais surtout il a trouvé la cérémonie trop longue ! Ça c'est important ! Il a quand même interdit l'accès de la conférence de presse au Hollywood Reporter qui avait publié la tribune de Ronan Farrow.
Les américains, eux, ont ADORE Laurent Lafitte ! A national hero ! The new Marion Cotillard ! N'en jetez plus ! Définitivement le leader d'un monde plus juste. Pendant 24h.

Du côté du casting, tout le monde essayait de se dépatouiller face aux questions des journalistes. Pourquoi travailler avec Woody Allen, qui se traîne une réputation de pervers notoire, quand on est une femme en 2016 ?

Kristen Stewart a déclaré qu'elle en avait parlé avec Jesse Eisenberg sur le tournage. Elle ne connait aucune des personnes impliquées, et faut-il vraiment croire tout ce qu'on dit ? Faire un film avec Woody Allen, c'est une expérience qui va au-delà de cette polémique. Par la suite, Jesse Eisenberg s'est désolidarisé en déclarant qu'il n'avait aucun souvenir de cette conversation.

Et puis Blake Lively ! Aaaaah Blake ! Ca faisait bien longtemps qu'on ne l'avait pas entendu dire des bêtises trois fois plus grosse qu'elle ! Donc Blake a eu une nouvelle fulgurance intellectuelle. Elle n'a pas DU TOUT aimé ces blagues sur le viol, l'homophobie, Hitler, toussa toussa.

http://variety.com/2016/film/news/blake-lively-rips-cannes-for-controversial-woody-allen-rape-joke-1201772516/

Je pense qu'il ne faut jamais plaisanter avec le viol, l'homophobie ou Hitler. Je pense que tout ceci était difficile à avaler en 30 secondes. Les festivals de cinéma sont des événements si beaux et respectueux pour les films et avoir quelque chose comme ça, je pense que ce ne serait jamais arrivé dans les années 1940 (????). Je n'imagine pas un instant Fred Astaire et Bing Crosby arriver et faire ça. C'était vraiment décevant pour les artistes présents dans la salle de voir quelqu'un arriver là et faire des blagues sur quelque chose qui n'est pas drôle.

Après 12 relectures de cette déclaration, je ne comprends toujours pas le point des années 40. Effectivement, faire des blagues sur Hitler dans les années 40, c'était risqué. Merci Blake pour cette intervention.

Ah, on me dit que Blake Lively a encore quelque chose à dire sur Woody Allen ?

http://www.latimes.com/entertainment/envelope/filmfestivals/la-et-mn-woody-allen-cafe-society-interview-farrow-20160512-snap-story.html


Woody Allen permet aux femmes de s'émanciper ? Okay.

Sur ce, je vous laisse et je pars casser des voitures pour me détendre.




Bonus rattrapage: la précédente fulgurance de Blake Lively.


Image: Zimbio, Réalité à la française

You Might Also Like

5 commentaires

  1. Dommage qu'il soit revenu sur sa vanne pour tenter de l'édulcorer ... c'était assez drôle non ? (et comme je n'aime pas spécialement les films de Woody Allen ni l'idôlatrie autour de son "œuvre", que je me demandais ce que K. Stewart-aux-yeux-de-camée et Blake Lively foutaient à Cannes, ça m'a empêchée de casser des voitures, finalement)

    RépondreSupprimer
  2. Pitin ! Mettre un Allen et Hitler dans la même phrase faut oser. Elle est drôle non Blake Tru ? Par contre si elle a vécu dans les années 40 je veux l'adresse de son chirurgien esthétique. Sois toi-même un chaton ma biche et lance une enquête approfondie (par contre, pas besoin de l'adresse de son neurologue). Merci.
    Les attouchements d'enfants c'est so 21e siècle finalement.
    Ton bidule là avec Woody et les autres, ils se feraient pas chier la rate parce que 'tain! qu'est-ce que c'est long les ouvertures festivalières ?

    RépondreSupprimer
  3. GaletteSaucisse17 mai 2016 à 09:39

    C'est vraiment dommage que Lafitte ait fait marche arrière. Ca me répugne ce genre de vieux pervers dégueulasse comme Allen qui sont tout protégés par leur fric et leur célébrité. Puis être marié avec sa fille adoptive...beurk quoi, comment ça a pu être légal un truc comme ça?!
    Bon Blake, il lui faut la Palme, hein. Elle a forcément pris des trucs pas clairs pour sortir de telles âneries O_o

    RépondreSupprimer
  4. S'excuser d'avoir fait une vanne marrante, ça craint quand même... Assume Laurent, quoi, merde!

    RépondreSupprimer
  5. S'excuser d'avoir fait une vanne marrante, ça craint quand même... Assume Laurent, quoi, merde!

    RépondreSupprimer

Vous êtes des chatons en laissant un commentaire, vous seriez encore plus chatons en mettant un pseudo. "Anonyme", c'est un peu ennuyeux. Soyez fous, par exemple "Cacahuètedu38" ou "Diplodocus92" ou "Zayn Malik" ;)