Le point immobilier du jour

19:56




Katy Perry cherche à acheter un couvent pour y emménager mais malheureusement pour elle, les dieux des agents immobiliers ne sont pas de son côté. Face à deux religieuses réfractaires et une concurrente qui propose un prix supérieur, Katy a fort à faire.





Il y a quelques années, Katy Perry avait repéré une propriété sur les hauteurs de Los Angeles : le couvent des soeurs du Coeur Immaculé de Marie à Los Feliz. Il ne reste aujourd'hui que cinq religieuses appartenant à cette congrégation qui ont quitté le couvent depuis 2011. Le bâtiment est grand, vide, beau et il ne reste qu'un prêtre qui vit dans une dépendance. Katy Perry avait fait une offre de 14,5 millions de dollars, trois des cinq soeurs étaient d'accord. Tout semblait se dérouler sans accro, l'archevêque de Los Angeles était d'accord, tout était parfait.

C'était sans compter sur soeur Catherine et soeur Rita, les rebelles !

Il y a aussi une piscine. On peut être religieuse et avoir une vie cool.


Catherine et Rita n'avaient jamais entendu parler de Katy Perry. Elles ont donc fait une petite recherche google et son style ne leur a pas vraiment parlé.



Sentant que l'affaire allait lui passer sous le nez, Katy Perry s'est déplacée en personne pour convaincre les soeurs et elle a sorti le grand jeu. Robe sobre, elle leur a chanté "Oh Happy Day", elle leur a montré son tatouage de Jésus et elle leur a rappelé qu'elle était fille de pasteur évangélique. Elle a fini en racontant qu'elle voulait acheter la propriété pour y vivre avec sa mère et sa grand-mère, boire du thé vert et faire de la méditation. Catherine et Rita n'ont pas été convaincues.

En effet, Catherine et Rita ont reçu une deuxième offre de 15 millions de dollars de la part de Dana Hollister. Propriétaire de restaurants, Dana Hollister projetait d'ouvrir la propriété au public et de garder le prêtre dans sa dépendance. Mais l'archidiocèse a refusé l'offre qui était assez bancale. De leur côté, Catherine et Rita n'en restent pas là et campent sur leurs positions. Elles accusent l'archidiocèse de les manipuler pour récupérer l'argent et Katy Perry accuse Dana Hollister de vouloir transformer la propriété en complexe hôtelier. Désormais, tout le monde se parle par le biais d'avocats.

Et comme si toute cette histoire n'allait pas assez loin, c'est le Vatican qui aura le dernier mot puisque c'est une propriété de l'Eglise catholique. Toute transaction supérieure à 7,5 millions de dollars doit être validée par le Pape.

Katy Perry peut allumer beaucoup de cierges pour espérer profiter un jour de la vue.





Sources : the Guardian, the LA Times.

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Les méga-relou les sœurs quoi! C'est censé être tolérant les cathos, bah au final... Je comprends que Katy soit à fond, elle est magnifique la propriété. Si j'avais son argent je tenterais tout aussi :)

    RépondreSupprimer

Vous êtes des chatons en laissant un commentaire, vous seriez encore plus chatons en mettant un pseudo. "Anonyme", c'est un peu ennuyeux. Soyez fous, par exemple "Cacahuètedu38" ou "Diplodocus92" ou "Zayn Malik" ;)