Le malaise du jour

19:21

Hier soir, comme tous les dimanches soirs pendant au moins deux mois, avait lieu une énième remise de prix à Hollywood, les SAG Awards. Le tapis rouge était ennuyeux, les remises de prix étaient ennuyeuses.

Mais à un moment, sur le red carpet, une animatrice télé avec des seins en plastique a voulu parler à l'actrice Rashida Jones (The Office, Parks and Recreation, Celeste and Jesse Forever, etc...). Et ce fut le drame.



Seins en plastique : You look like you’ve just come off, like, an island or something. You’re very tan, very tropical. 
Vous avez l'air de revenir tout juste d'une île ou quelque chose comme ça. Vous êtes très bronzée, très tropicale.
Alors, comment te dire...








Visiblement, la dame avec ses seins en plastique ne sait pas que Rashida Jones est la fille de Quincy Jones, le producteur de Michael Jackson et pilier de l'industrie musicale américaine, et Peggy Lipton.

Illustrons ce propos avec une photo de Rashida et ses parents.


Bonjour Monsieur Jones ! vous avez l'air bronzé ! vous rentrez de vacances ?


Voilà voilà...

On se plaint des questions de Laurent Weil à Cannes, mais a-t-il déjà dit à une personne métisse qu'elle avait l'air très bronzé ? I think not ! (si c'est le cas, faites le moi savoir !)

Déjà que les Oscars 2015 ont battu un record de blancheur et de domination masculine dans les nominations (on n'avait pas vu ça depuis 1998), si en plus personne n'est capable de s'adresser correctement à une femme noire sans faire de gaffe, on ne s'en sortira jamais.

Heureusement, Viola Davis a gagné un prix pour son rôle dans la série How to get away with murder (que je vous recommande) et elle a fait un chouette discours.



Le 25 mars sortira en France le film Dear White People, un film que la dame aux seins en plastique n'a sans doute pas vu.


You Might Also Like

8 commentaires

  1. Ah oui quand même ....
    Le peu que j'ai vu des interventions sur tapis rouge, c'est toujours très très gênant. Les questions sont inutiles/inintéressantes/stupides et la plupart des acteurs/actrices ne savent pas quoi y répondre.
    Le pire c'était quand même la nana qui avait spoilé la fin de la saison 3 d'Homeland à Jennifer Lawrence, toute contente d'elle en plus.
    Enfin ça c'était avant Mme seins en plastique qui a quand même fait très fort.

    Par contre, niveau tapis rouge j'ai trouvé ça pas mal. Il y avait du moche bien sur, mais il était nettement moins chiant que celui des Golden Globes !

    Charlotte

    RépondreSupprimer
  2. Je regarderai Dear White People parce que ça a l'air bien drôle et qu'une partie du cast de Veronica Mars a été recyclé

    RépondreSupprimer
  3. Et dire que ça fait des siècles que les femmes à forte poitrine (blondes ou pas d'ailleurs) se battent pour qu'on arrête de les considérer comme des cruches ... Merci madame seins en plastique ! Encore une victoire de canard :-)

    RépondreSupprimer
  4. La prochaine fois, elle voudra toucher les cheveux de Solange Knowles.

    RépondreSupprimer
  5. Ah ouais, bravo !
    Je crois que le pire c'est son rire de zombie quand elle lui répond "i'm ethnic".
    Non, c'est pas une blague madame, il n'y a pas que des blancs dans ce monde!
    Merci aurevoir.

    RépondreSupprimer
  6. En fait je suis peut-être très tolérante, mais ça ne me choque pas vraiment. Ce qui me choque, bien sûr, c'est la bêtise des questions, le "small talk" superficiel, mais si elle ne connaît pas les parents de Rashida Jones, on peut croire qu'elle est nord-africaine, voire oui, blanche qui a mis beaucoup de fond de teint orange.
    Sinon dans ce cas ce serait faire dire que les métisses ont des traits caractéristiques, qui sautent à l'oeil et que se tromper serait alors raciste?

    J'aime beaucoup A long time ago, mais pour une fois je ne suis pas d'accord.

    RépondreSupprimer
  7. (Pour étayer mon commentaire, c'est particulièrement difficile à discerner aussi à Hollywood, où les stars "ethnic" se blanchissent tandis que les stars blanches doivent avoir bonne mine avec un bronzage soutenu)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ton argument mais ça m'étonnerait qu'elle ne connaissent pas les parents de Rashida Jones, pour le coup ce serait une faute professionnelle de l'animatrice qui est censée s'y connaître un minimum dans ce domaine. Son père est super connu là bas. Elle raconte souvent en interview qu'elle voyait tout le temps Michael Jackson quand elle était petite. Donc j'y crois pas trop. Après, elle est peut-être plus bronzée que d'habitude mais le "tropical" huuum... Rashida Jones a été pas mal victime de racisme parce que justement elle était trop blanche pour les noirs et pas assez pour les blancs. Bref, ça reste une grosse boulette de la présentatrice.

      Supprimer

Vous êtes des chatons en laissant un commentaire, vous seriez encore plus chatons en mettant un pseudo. "Anonyme", c'est un peu ennuyeux. Soyez fous, par exemple "Cacahuètedu38" ou "Diplodocus92" ou "Zayn Malik" ;)